La Royrie, 10 avril. C’est le moment de la taille des oliviers.

Taille de l'olivier en provenceA Grasse, il a cessé de faire froid et le gel n’est plus à craindre. On peut donc commencer à tailler car les cicatrices imposées à l’arbre par le couteau scie pourront se refermer facilement. Pourquoi tailler ? Pour diminuer le volume de l’arbre et donc produire moins (mais mieux, des olives de meilleure qualité). Pour éclaircir le centre de l’arbre et lui donner plus de lumière (donc davantage d’énergie). Pour lui redonner de la vigueur (si l’homme a l’âge de ses artères, l’olivier a l’âge de ses charpentières).

C’est magique de voir un arbre récemment taillé. Que voit-on ? Un tronc ancien, noueux, torturé, couturé, tordu, ridé… Et juste au-dessus, des branches jeunes, droites, claires, douces, pleines de sève et de vigueur, qui s’élancent vers le ciel.

C’est la magie de l’olivier, savoir combiner le jeune et le vieux. Pour ce dernier les racines, l’histoire, l’enracinement, le terroir, l’imbrication dans le vivant, l’appartenance profonde à la nature. Pour l’autre, l’énergie, la santé, la qualité, le goût, les arômes.

N’est-ce pas l’une des raisons de notre moisson de médailles d’or cette année ? Et n’est-ce pas une forme de philosophie de la vie ?

 

Votre panier

Votre panier est actuellement vide.

Les produits du domaine